Espace pédagogique

SVT- Académie de Strasbourg

Esprit critique, pensée critique : de quoi parle-t-on ?

Esprit critique, pensée critique : de quoi parle-t-on ? Image 1
  • Favoriser l’esprit critique », « encourager l’esprit critique », « développer l’esprit critique » ... les occurrences de la notion d’esprit critique ne manquent pas dans les textes officiels. Mais comment définir l’esprit critique ?

Introduction

« Favoriser l’esprit critique », « encourager l’esprit critique », « développer l’esprit critique » ... les occurrences de la notion d’esprit critique ne manquent pas dans les textes officiels. Mais comment définir l’esprit critique ?

1. Une résistance à nos automatismes de pensée

Pour Dominique Larrouy, Maître de conférence (Université de Toulouse), faire preuve d’esprit critique revient à résister à la tentation de tenir pour vraie une affirmation sans faire usage de la raison (concernant cette notion de résistance aux automatismes de pensée, voir aussi la Ressource dans la boîte à outils : Les trois systèmes cognitifs et la pensée critique, en lien avec le système d’inhibition de notre cortex préfrontal expliqué par Olivier Houdé, Professeur à l’Université Paris Descartes).

2. Critical thinking : des capacités et des attitudes déclinées dans le monde éducatif anglo-saxon depuis de nombreuses années

Une réflexion a été menée par Denis Caroti (2010) du Collectif de recherche transdisciplinaire esprit critique & sciences (CORTECS) à partir d’une revue de littérature anglo-saxonne de Boisvert (1999). Le terme utilisé est celui de « critical thinking », littéralement pensée critique.
La pensée critique y est définie comme la synthèse d’une disposition, d’une tendance, bref d’attitudes dont il faut user en permanence et d’une somme de savoir-faire formant un outillage (cf. figure 1) qu’il faut être capable d’utiliser afin de ne jamais admettre une affirmation, un jugement ou un fait sans en avoir reconnu la légitimité rationnelle ou sans en avoir éprouvé la valeur. Enfin, ceci nécessite aussi un savoir adéquat dans le domaine où s’applique la pensée critique.

3. Des capacités et des attitudes déclinées dans le monde éducatif français

Une page dédiée du site Eduscol du Ministère se propose de préciser ce que l'on entend par « esprit critique » et de mettre en avant ses enjeux spécifiques en milieu scolaire, à partir d’une vidéo, d’un schéma de synthèse (cf. figure 2) et d’une courte note de synthèse.

4. Esprit scientifique, esprit critique

La science, en tant que processus de remise en cause permanente, de confrontation entre faits et idées, a éprouvé des méthodes qui peuvent largement nourrir cette pensée critique (voir notamment la ressource dans la rubrique Outils De l’idée au savoir, Zeitler, 2019).

Rapprocher esprit critique et esprit scientifique permet en outre de prendre conscience de la manière avec laquelle la science parvient à construire des connaissances solides et fiables, en comparaison avec nos opinions courantes et intuitives. Ceci est fondamental pour bâtir une confiance raisonnée en la science, et pour outiller le citoyen de demain face aux choix qu’il devra prendre (cf. figure 3).

 

Références et suggestions de lecture